Vous avez travaillé avec MSF et souhaitez adhérer en tant que membre? Plus d'info

Le Conseil d'administration international

 

Les membres du Conseil d'administration international, en-dehors du Président international, sont les suivants :

Le docteur David Noguera a travaillé comme médecin généraliste à Gérone, avant d'aller sur le terrain avec MSF pour la première fois en 2001 dans le cadre d'une mission prenant en charge les populations migrantes dans les îles Canaries. Depuis lors, le travail de David avec MSF l'a amené en Somalie, en Côte d'Ivoire, en République démocratique du Congo, au  Soudan, en Angola, en Zambie, en Inde, au Timor, en Guinée-Bissau, en Tunisie, en Libye, en Ethiopie et au Soudan du Sud. David a rejoint l'Unité d'urgence en 2006, d'abord comme coordinateur d'urgence, puis en tant que chef de l'unité. Il possède une vaste expérience dans les situations d'urgence, et a travaillé dans une variété de contextes, allant des crises nutritionnelles aux flambées épidémiques. Fondateur de ReAcció humanitaria, une organisation qui vise à accroître la connaissance sociale sur les crises humanitaires et la réponse des ONG, il a travaillé pour des institutions comme el Desarrollo de la Agencia Española de Cooperación Internacional (AECID) et des organisations telles que la Croix-Rouge. Il est le président de MSF Espagne depuis octobre 2016.

   Reveka Papadopoulou a commencé à travailler avec MSF en 1995 en Arménie, et après plusieurs missions en Palestine, au Libéria, en ex-Yougoslavie et au Honduras, elle a occupé le poste de chargée de liaison au sein de la Campagne d’Accès aux médicaments avant de travailler comme responsable de programmes adjointe et responsable de programmes à Genève. Reveka a été durant quatre années, de 2008 à 2012, Directrice générale de MSF Grèce avant de retourner sur le terrain. Elle a été élue au Conseil d'administration international en 2014, et a été élue Présidente de MSF Suisse/ Centre opérationnel de Genève en 2017.  

Marit van Lenthe - bio a venir..

 

Le docteur Bertrand Draguez a commencé à travailler pour MSF en 2000, comme médecin généraliste au Timor oriental. Depuis, il a travaillé en tant que médecin en Angola et au Soudan du Sud, en tant que coordinateur de terrain en Afghanistan, et en tant que coordinateur médical en République démocratique du Congo et en Côte d'Ivoire. De 2005 à 2008, Bertrand occupé le poste de référent médical au sein de l'unité de MSF couvrant la région des Grands Lacs d'Afrique à Bruxelles. En 2008, il a été nommé directeur médical de la Direction opérationnelle de MSF à Bruxelles. Bertrand a été élu président de MSF Belgique en 2016.

Le docteur Bruce Lampard est spécialiste en médecine d'urgence. Bruce a rejoint MSF pour la première fois en 2001, en tant que médecin au Soudan du Sud. Depuis, il a rejoint les missions de MSF au Nigeria, en Afghanistan, en République démocratique du Congo, au Tchad, en République centrafricaine et en Somalie. Bruce a également été médecin dans un centre de traitement d'Ebola en Sierra Leone durant l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014-2015. En 2004, Bruce a été élu pour la première fois membre du Conseil d'administration de MSF Canada et, en mai 2011, il en a été élu président. Depuis 2015, il est membre du Conseil d'administration du centre opérationnel de MSF à Barcelone. Il a été élu au Conseil d’administration international en juin 2018. Il est titulaire d'une master en affaires internationales de l'Université de Columbia. Bruce a travaillé pendant plusieurs années comme urgentiste à Iqaluit, dans le territoire Nunavut au nord du Canada, avant de déménager à Toronto avec sa famille. Il travaille actuellement dans un service d'urgence du centre-ville et enseigne à l'Université de Toronto.

 

Áine Markham a suivi une formation comme infirmière générale et pédiatrique en Irlande. Elle a travaillé avec MSF sur le terrain entre 1994 et 1998 avant de rejoindre le siège à Bruxelles come Coordinatrice opérationnelle puis Directrice des opérations. En 2004, elle est devenue consultante indépendante, à une époque où elle vivait au Ghana et en Bolivie. Depuis qu’elle est retournée en Belgique en 2011, elle a travaillé avec un certain nombre d’ONG internationales, de fondations et d’institutions académiques sur différentes questions de santé publique. En 2014, Áine a été élue au Conseil d’administration du Centre opérationnel de Bruxelles de MSF.
Le docteur Mégo Terzian  (de son vrai nom Méguerditch Tarazian), a rejoint MSF en 1994. Après de courtes missions de traduction pour MSF au Nagorny-Karabakh, il a travaillé comme médecin dans un hôpital à Erevan, puis est devenu à partir de 1999 médecin MSF au Sierra Leone, en Afghanistan, en Iran, et en République Démocratique du Congo (RDC). Il a ensuite travaillé comme coordinateur « volant » dans divers pays, puis comme Coordinateur des Urgences au Niger, au Pakistan, en République centrafricaine et en Jordanie. Entre 2005 et 2013 il a été Adjoint responsable des programmes urgences puis Responsable des programmes urgences à MSF OCP. Il a été élu Président de MSF France en juin 2013.

L’engagement de Pete Buth dans la réponse aux crises humanitaires majeures remonte à plus de 20 ans. Ses missions avec Cap Anamur (organisation de médecins allemands urgentistes) l'ont emmené au Rwanda (pendant le génocide de 1994), en Haïti et en ex-Yougoslavie. Il a rejoint MSF en 1997 et a travaillé comme logisticien, coordinateur de projet et chef de mission en Afghanistan, en République démocratique du Congo, en Ouganda, en Sierra Leone et au Soudan. En 2003, il a commencé à travailler au siège, où il a occupé différents postes, notamment celui de directeur opérationnel pour l'Éthiopie, la Russie / Tchétchénie, la Somalie, le Soudan du Sud et le Soudan. Il a également effectué divers mandats concernant des questions de politique et a travaillé pour le desk des urgences. Entre 2012 et 2016, il a occupé le poste de directeur adjoint des opérations pour le centre opérationnel d’Amsterdam (OCA). Ses responsabilités comprenaient la supervision des interventions du desk des urgences et la planification du retour de MSF en Somalie. Pete est actuellement consultant pour la pratique humanitaire, spécialisé dans les questions d'accès et de sécurité.

Ingrid Maria Johansen a commencé à travailler avec MSF en 2007 en République démocratique du Congo. Ses missions ultérieures, principalement en tant que coordonnatrice de projet, l'ont amenée en République centrafricaine, au Sud Soudan, en Ouzbékistan, au Turkménistan et au Myanmar. Le fait d’être témoin du sort des Rohingyas a particulièrement façonné son point de vue sur le rôle du plaidoyer et de l'Association MSF. En 2015, Ingrid a été élue au conseil d'administration de MSF-Suède. Elle a été élue au Conseil d’administration international en 2017. Avant de rejoindre MSF, Ingrid a travaillé pour la Banque mondiale et diverses ONG de développement. Ingrid travaille actuellement pour une ONG qui soutient le renforcement des capacités des parlements en Afrique. Elle détient un diplôme de la London School of Economics, un master de recherche de l'Université d'Oxford et master en droit axé sur le droit pénal international. Ingrid est basée à Amsterdam.

Yvan Legris a rejoint le Conseil d'administration international de MSF depuis le 1er janvier 2017 en tant que trésorier. Avant de rejoindre MSF, il a passé plus de 30 ans au sein d’Aon Hewitt, un des acteurs majeurs du conseil en ressources humaines où il est devenu le directeur général  de la division Consulting en 2012. Yvan est un actuaire de profession, et poursuit depuis septembre 2016 une maîtrise en action humanitaire au CERAH (Centre d'Enseignement et de Recherche en Action Humanitaire). Il a été un conseiller bénévole sur des projets liés aux ressources humaines pour le bureau international de MSF depuis avril 2016. Il vit à Londres et est né à l’île Maurice. En tant que trésorier, Yvan est membre sans droit de vote du Conseil d'administration international.

Le Dr Sam Bumicho est un médecin kényan, diplômé en médecine clinique et en chirurgie. Après avoir effectué son clinicat à l'hôpital national de référence Kenyatta en 2004, Sam a commencé à travailler pour MSF au Kenya, d'abord en tant qu'assistant coordinateur de projet à l'hôpital de district de Mbagathi à Nairobi, puis en tant qu'agent clinique et clinicien VIH / tuberculose à Kibera. Après avoir quitté MSF en 2016, Sam a commencé à travailler pour Amref Health Africa. Il est actuellement coordinateur de comté du projet Amref Health Africa dans le comté de Tana River.

La Dr Carolina Batista est une doctoresse en médecin de nationalité brésilienne, titulaire d'un Master en santé internationale de l'Institut tropical et de santé publique suisse. Elle travaille en tant que consultante en santé mondiale pour des organisations internationales et des institutions scientifiques. Carolina a été responsable de la division Accès et affaires médicales au sein de la Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) en Amérique latine, une organisation partenaire de MSF, entre 2014 et 2018 ; elle y a dirigé les activités médicales et scientifiques régionales visant à concevoir et à mettre en œuvre des programmes d’accès aux maladies négligées dans les pays où elles sont endémiques. Carolina a travaillé en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient. Elle a rejoint MSF en 2007 et a progressivement axé ses travaux sur les maladies tropicales négligées, après avoir été directrice de l’Unité médicale de MSF au Brésil pendant plus de trois ans.

Habiba Amin est une clinicienne et une praticienne en santé mentale diplômée en psychologie de l'Université de Nairobi, au Kenya. Elle a commencé à travailler avec des réfugiés dans le camp de réfugiés de Dadaab, au Kenya, en 2006. Depuis qu’elle a rejoint MSF en 2006, Habiba a occupé plusieurs postes, dont ceux de coordonnatrice médicale adjointe, coordonnatrice de terrain, coordonnatrice des secours d’urgence et référente médicale dans des contextes de déplacement de populations et de conflit, notamment en Somalie, au Soudan du Sud et au Kenya. Lorsqu'elle ne travaille pas avec MSF, elle fait de la psychothérapie auprès des réfugiés urbains et de la recherche en santé mentale au sein de la communauté somalienne. Elle a été élue au Conseil d'administration international en juin 2019.

Le Secrétaire général assiste aux réunions du Conseil d'administration international en tant que secrétaire du conseil sans droit de vote.